Collectif Afrique

Collectif Afrique
Accueil
 
 

Mali : A lire aussi

A voir aussi

  • Déclaration du Parti S.A.DI. sur le coup de force au Burkina Faso

    Déclaration du Parti S.A.DI. sur le coup de force au Burkina Faso Le Mercredi 16 septembre 2015, aux environs de 14H30, des militaires appartenant au tristement célèbre Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) ont porté une grave atteinte aux institutions de la République et au processus de Transition démocratique mis en place au Burkina-Faso, suite à l’insurrection populaire victorieuse des 30 et 31 octobre 2014 qui a mis fin à 27 années de dictature féroce, de confiscation des libertés démocratiques et de blocage du jeu politique par le CDP (Congrès pour la Démocratie et le Progrès) et ses alliés.

  • Halte au déni de démocratie et à la dérive dictatoriale de Paul Biya au Kamerun

    Le 15 septembre 2015, une quarantaine de Kamerunais se sont retrouvés au palais des Sports de Yaoundé pour un séminaire sur le thème «la gouvernance électorale et l’alternance démocratique », à l’initiative de l’ONG DYNAMIQUE CITOYENNE et pour la commémoration de la journée internationale de la démocratie.

  • Déclaration du Parti S.A.DI. sur le coup de force au Burkina-Faso

    Le Peuple Burkinabé s’est levé les 30 et 31 octobre 2014 pour mettre fin à 27 ans de terreur et de déni de justice. La Communauté Internationale s’est une fois de plus mobilisée pour éviter l’aboutissement du processus révolutionnaire enclenchée en octobre au Burkina Faso. La Communauté Internationale a mis en place une Médiation dirigée par le Président Macky SALL dont le résultat a été la constitution d’un attelage hétéroclite et confus dans le but de garder la main mise sur le Burkina Faso. [...]

  • Yanis Varoufakis à Frangy : Notre printemps d’Athènes

    Je vais vous dire pourquoi je suis ici, avec des mots que j’ai empruntés à un vieux manifeste célèbre. Je suis ici parce que :

    Un spectre hante l’Europe – le spectre de la démocratie. Toutes les puissances de la vieille Europe ont conclu une sainte alliance pour exorciser ce spectre: les banquiers parrainés par les États et l’Eurogroupe, la Troïka et le Dr Schäuble, les héritiers de l’héritage politique de Franco, le leadership berlinois du SPD, les gouvernements baltes qui ont soumis leurs populations à une récession terrible et inutile, et l’oligarchie grecque en résurgence.

    Je suis (suite…)

  • Oumar Mariko à la clôture de la 4ème édition des assises de la Gauche malienne : « Dans les coins du Mali, les paysans sont sujets à l’expropriation de leurs terres »

    Le réseau de communication Kayira, en collaboration avec la Fondation Rosa Luxemburg, a tenu du 14 au 16 août 2015 la 4ème édition des assises de la Gauche malienne. Ces assises ont regroupé les organisations paysannes et certains syndicats. Le thème était : « Les organisations paysannes, les partis et mouvements de Gauche du Mali : quelles perspectives dans un contexte d’accaparement des terres par la bourgeoisie nationale et l’impérialisme ? »

  • Dr. Oumar Mariko à la 4ème édition des assises de gauche malienne : « Un parti de gauche ne peut pas accepter que les paysans restent là où ils sont »

    Placée sous le thème, « quelles perspectives dans un contexte d’accaparement des terres par la bourgeoisie nationale et l’impérialisme ? », cette quatrième édition a été consacrée exclusivement aux organisations paysannes dans l’optique d’échanger sur les difficultés du monde rural et de dégager des perspectives dynamiques pour le bien-être social.

    Faisant le compte rendu des deux jours de travaux, l’honorable Dr Oumar Mariko, directeur général du réseau Kayira, n’est pas passé par quatre chemins pour définir le concept de gauche. Selon lui, dans l’imaginaire collectif, les gens pensent que le regroupement de gauche se constitue uniquement (suite…)

  • Communiqué conjoint SADI-CMA

    Le dimanche 16 août 2015, une délégation de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) conduite par Monsieur Alghabass AG Intalla a rencontré le Secrétariat Exécutif du Parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI) élargi aux cadres, sous la direction du Dr Oumar Mariko son Président.

    Les deux parties, après une analyse approfondie de la situation nationale et internationale ont convenu des termes du communiqué ci-dessous :
    1. Expriment leur reconnaissance au Président de la République, son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita pour ses efforts à unir les maliens et à trouver des solutions justes et durables (suite…)

  • Que du chemin pour l’homme ! : Oumar Mariko et les pièges de l’histoire

    Le jeudi 2 Juillet 2015, nous avons assisté à une scène surréaliste à l’Assemblée nationale du Mali. De quoi s’agit-il ? Un Président de l’Assemblée Nationale qui devient l’avocat d’un ministre du gouvernement qui a été interpellé par un honorable député. Deux parvenus de la démocratie malienne qui se coalisent pour malmener injustement un des dignes meneurs de la révolution populaire du 26 Mars 1991. Ce jour-ci les martyrs de la révolution qui sont couchés au carré des Martyrs du cimetière de Niaréla vont tous se retourner dans leurs tombes.

    La révolution est aussi faite, elle dévore le plus souvent (suite…)

  • Assemblée nationale : escalade verbale entre Oumar Mariko et Sada Samaké

    Si l’atmosphère du débat des questions orales était bon enfant entre Bocary Tréta, premier interpellé de l’honorable Oumar Mariko le jeudi dernier à l’Assemblée nationale, celle du second, Sada Samaké, a mal tourné. L’interpellateur et l’interpellé ne se sont pas fait de cadeaux. Une véritable escalade verbale a émaillé le débat.

    Le jeudi dernier, le ministre de la Sécurité intérieure et de la Protection civile, Sada Samaké, était interpellé à l’Assemblée nationale par l’honorable Oumar Mariko, pour la 3ème fois en trois mois, au sujet de l’affaire des élèves-commissaires, du syndicat, de l’insécurité. Mais aussi des questions relatives au (suite…)